Atelier Garcin Joubert Artisans Selliers à Paris

L'atelier

Petite biographie

Elisabeth Garcin Joubert est une ancienne dentiste et enseignante à l'université Paris 5. Son goût pour les sports équestres et le travail manuel l’incitent à découvrir l’artisanat du cuir. C'est le déclic : elle abandonne son premier métier pour le métier de sellerie, harnachement et maroquinerie, et ouvre son atelier en 2002 après une formation professionnelle adaptée.
Fanny Quesnel, diplômée de l’Institut Supérieur de Gestion, est cavalière professionnelle durant plusieurs années pour les chevaux de sport (CSO et dressage). Sa sensibilité artistique la conduit à entreprendre une formation à l’artisanat du cuir, dans l’atelier d’Elisabeth. Coup de foudre à son tour : elle décide d’en faire son métier.
Partageant la rigueur dans le travail, la décontraction du style et l'inventivité des créations, elles décident de s'associer, et déplacent l'atelier aux portes du quartier des Batignolles.
Elles sont affiliées à une Coopérative d'Activité et d'Emploi, du nom de Coopaname, regroupement solidaire d'entrepreneurs salariés.

Comment ça marche ?

Qu'il s'agisse de particuliers ou de professionnels, l'atelier cherche à répondre au plus près à la demande et aux attentes des personnes qui le sollicitent. Il a déjà œuvré pour des grandes maisons, des artistes plasticiens, des cinéastes, des publicitaires, des célébrités, des designers, ou encore pour des défilés de mode.
La fréquentation du monde équestre a amené Fanny et Elisabeth à la découverte de l'artisanat du cuir. Elles conservent un lien constant avec ce milieu, pour œuvrer à un équipement innovant des chevaux et des cavaliers.
Elisabeth et Fanny proposent également des formations et sont créatrices de leurs propres objets.
L'alliance de leurs profils complémentaires et d'une philosophie commune évoque "l'intelligence de la main", expression qui reflète si bien l'artisanat contemporain haut de gamme, tutoyant l'industrie du luxe.